build your own website
Mobirise

je t'aime papa

mais… merci d'être mort !


« J’aurais pu écrire que je suis né deux fois. La première, le jour de ma naissance et la deuxième, le jour où mon père est mort. » 
Philippe Saumont

Monologue pour un comédien
Création 2017


création présentée en avignon lors du festival 2018

au 11• gilgamesh belleville

Je t’aime papa, mais… merci d’être mort ! est le récit d’une enfance particulièrement violente, mais pas celui d’une victime. Le personnage trouve à chaque fois la ressource, la créativité, la poésie pour faire face au chaos qu’il subit. Aucune leçon, aucune conclusion toute faite, n’y sont données. C’est une histoire de vie suffisamment particulière, puissante et finalement universelle, pour être racontée et partagée. Je t’aime papa, mais… merci d’être mort ! qui, sans rompre avec  
les propositions précédentes, oriente l'artistique et l'esthétique du Théâtre des TARABATES vers de nouvelles directions. Le mot, le récit et l’acte théâtral sont ici le coeur de la proposition. Ils se marient à un onirisme scénographié et une musique organique. Le matériau privilégié pour la réalisation des masques est le sucre. Le sucre suggère assurément les parfums de l’enfance mais transformé ici dans tous ses états, il créé surtout des images percutantes.

Théâtre - Marionnettes – Masques - Musique
A partir de 12 ans (scol. à partir de la 6ème)

Mobirise

Je t'aime papa mais… merci d'être mort

Distribution
Ecriture Philippe SAUMONT
Avec les regards complices de Nathalie PAPIN et Nicolas BONNEAU
Mise en scène Philippe SAUMONT en collaboration avec Leonor CANALES
Direction d'acteur Leonor CANALES
Masques et marionnettes Mariéta GOLOMÉHOVA
Jeu et manipulation Christophe ÉCOBICHON
Manipulation Geoffrey SAUMONT 
Musique en direct Yann HONORÉ


Lumières Laurent POULAIN
Son SamUEL Collet
Costumes Cécile PELLETIER
Décorateur Ronan MÉNARD
Plasticien Edouardo PLANAS ABARCA
Photographies de Christian BERTHELOT
Création Visuelle Mathieu DESAILLY - LE JARDIN GRAPHIQUE





Ce spectacle a reçu le soutien de : 
PRODUCTION : Théâtre des TaRaBaTes | COPRODUCTIONS : State Puppet Theatre Bulgarie | La Ville Robert – Pordic | Le Grand Pré – Langueux | Quai des Rêves - Lamballe [22] | Coopérative de production du réseau ANCRE – Bretagne | Le TRIO...S – Hennebont /Inzinzac-Lochrist – scène de territoire pour les arts du cirque | Théâtre à la Coque - Hennebont [56] | Lycée Renan [22] | SOUTIENS : DRAC BRETAGNE | Région Bretagne | Département Côtes d’Armor | Saint-Brieuc Armor Agglomération – Villes de Saint-Brieuc et Binic, La Passerelle, scène nationale de St-Brieuc.

La série en Avignon de « JE T’AIME PAPA MAIS… MERCI D’ÊTRE MORT ! bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne et de la SPEDIDAM

Touchant, bouleversant, émouvant et drôle parfois, malgré les thématiques abordées durant ce spectacle… Autant de qualificatifs que l’on avait envie de formuler à la fin de la répétition générale de « Je t’aime papa mais merci d’être mort ! » 

Véronique Constance

Ouest France 10 oct.2017

Le nouveau projet de Philippe Saumont s’adresse aux adolescents et aux adultes. Voici douze ans que le metteur en scène et marionnettiste a écrit ce texte sous le regard bienveillant de l’autrice Nathalie Papin. Nicolas Bonneau l’a rejoint plus tard pour lui prodiguer lui aussi quelques conseils. Dans le texte « JE T’AIME PAPA, MAIS MERCI D’ETRE MORT » la résilience après le décès d’un parent constitue la trame de la nouvelle création de Philippe Saumont.

Cyrille Planson

Le Piccolo Oct. 2017

Mobirise

© Copyright 2018 - Théatre des Tarabates