Je t'aime Papa, mais !

"Avant de sortir de sa coquille, chaque poussin a besoin d’un nid pour y être couvé et protégé. Il ne peut en sortir que lorsqu’il aura été entouré de sécurité et de tendresse.

 Création 2017 - Tout public à partir de 13 ans

"Avant de sortir de sa coquille, chaque poussin a besoin d’un nid pour y être couvé et protégé. Il ne peut en sortir que lorsqu’il aura été entouré de sécurité et de tendresse. Une fois éclos, il peut choisir sa voie, son destin, ses étoiles..... Certaines d’entre elles pourront le guider. Dans son présent, son passé ou son futur, elles l’aideront à « s’élever ». Celles du passé sont inévitablement, et malgré lui, ancrées dans son histoire. Celles qu’il désignera dans son présent, l’aideront à trouver la lumière de son avenir.
Ce qui compte, c’est que chaque poussin puisse avoir l’occasion de briser sa coquille."
Philippe Saumont.

Extraits du texte « Je t’aime papa, mais ! »

«… Le dimanche on se lave, parce que c’est dimanche !!! C’est chiant !!! Il faut d’abord chauffer l’eau sur le poêle, attendre que la bouilloire siffle, Prendre la bassine et tout installer dans l’évier de la cuisine. Ensuite on se Dé…bar…bouille. Moi je fais très vite, je me savonne partout et je me rince. Mon père, il croit que je ne me suis pas lavé. Alors maintenant je fais pareil, mais moins vite…. »
« …A l’école, c’est beaucoup trop long la journée. Heureusement, je dis à ma mère que je n’ai jamais de devoirs. De toute façon, la maîtresse ne m’interroge plus… elle sait que je ne sais pas… »
« …Je ferme les yeux, je suis toujours allongé : j’entends un cri résonner dans la nuit. Mon coeur bat à 100 à l’heure, je n’ose pas bouger, ouvrir les yeux, j’ai peur du silence. Personne ne doit savoir que j’ai vu… »
« …Demain je retourne à l’école, je vais revoir mes copains. Les voix basses, elles, elles vont enterrer mon père. Moi je suis le plus fort, tout le monde pleure, pas moi… »

Texte, mise en scène : Philippe SAUMONT
Collaboration à l’écriture : Nicolas BONNEAU
Mise en scène, regard extérieur : Leonor CANALES
Marionnettes, masques : Mariéta GOLOMEHOVA
Jeu : Christophe ECOBICHON
Musique, contrebasse : Yann HONORE
Costumes : Cécile PELLETIER
Lumières : Laurent POULAIN
Chargé de production : Francis MARION

Media